Qu’est ce que c’est une ampoule ?

(Image TeroVesalainen-Pixabay)


Cette question vous semble inutile ! Vous pensez peut-être que je vous prends pour des extra-terrestres. Eh bien NON. Je constate simplement lorsque je présente mes luminaires (lampes, lustres ou appliques), qu‘un grand nombre de personnes ne connaissent pas les différents types d’ampoules autorisées à la vente, ignorent ce qui les composent, ni même comment choisir son ampoule en déchiffrant les différents pictogrammes sur les boites d’emballage.


L’éclairage, la lumière, sont des éléments importants dans nos intérieurs. En fonction de la pièce, l’ampoule est en capacité de répondre au plus près à notre besoin….partons à la découverte de ce petit objet sans lequel nos yeux s’abîmeraient encore, à la lueur des bougies (en dehors d’une soirée romantique bien sur…)


Vous n'avez pas le temps ou la patience de lire cet article ! rendez-vous ici pour télécharger une infographie à garder dans votre mobile pour tout savoir lors de vos prochains achat d'ampoules


Quelles sont les différentes ampoules présentent sur le marché ?


Commençons par dissiper un mal entendu…. Aujourd’hui, en 2019, pour notre usage quotidien, les ampoules autorisées à la vente sont les ampoules LED ou les ampoules Fluocompactes. Les ampoules halogènes sont interdites à la vente depuis septembre 2018 et les ampoules à incandescence depuis 2012. Non ce n’est pas le puissant « lobby des ampoules » (je ne sais même pas s’il y en a un ?!?) qui a forcé les instances de l’état à réduire notre choix. Ce sont tout simplement les fortes consommations d’énergie nécessaires aux fonctionnement des ampoules halogènes et incandescentes qui ont accéléré leur disparition.


C’est quoi une ampoule LED ?


En anglais, LED est l’abréviation de light-emitting diode. En français, nous les nommons DEL pour diode électroluminescente. C’est un composant semi-conducteur électronique qui utilise des diodes électroluminescentes pour éclairer.

C’est, à l’heure actuelle, le mode d’éclairage le moins énergivore et le plus efficace car le rendu lumineux est proche de la lumière du jour.


Ok, mais une ampoule fluocompacte c’est… ?


Une ampoule fluocompacte ou ampoule fluorescente compacte (LFC) est dite de basse consommation. Je suis certaine que vous les connaissez, se sont des ampoules en forme de serpentin (le fameux tube fluorescent replier sur lui-même).



Pour ma part je ne les ai jamais trouvés jolies et le plus souvent je remarque qu’elles donnent un aspect assez grossier au luminaire.


Et vous les utilisez-vous dans votre intérieur ?


Si elles émettent moins de chaleur et consomment moins d’énergie que les classiques ampoules à incandescence, leur démarrage peut être assez long pour atteindre l’intensité lumineuse maximale. Elles sont généralement plus sensibles aux allumages et extinctions fréquentes.

Pour mieux comprendre l’intérêt des 4 principales types d’ampoules, cette illustration m’a paru très parlante…


(Source : 123elec.com)


Bon, ok, maintenant nous savons comment choisir son ampoule en fonction de son mode d’énergie. Il reste à déterminer si nous souhaitons que la base de l’ampoule soit à vis ou à baïonnette, référence E14, E27, H1, H7, a15 ou A19 …????


Bon, doucement, on respire, on se prend un petite tisane l’histoire de ne pas stresser et on reprend…


Culot – douille – E14 – E27 – B22


La base d’une ampoule s’appelle un culot. Je suis certaine que vous êtes en train de vous dire « facile, je le savais déjà ». Peut-être ! mais être précis c’est bien, au moins par solidarité avec ceux qui l’ignoraient.


Pour faire simple, dans nos intérieurs nous utilisons surtout des ampoules avec un culot E14 ou E27. Le choix se fait en fonction de la douille de votre luminaire. Mais si ! vous savez ! c’est la partie du luminaire sur laquelle vous installez votre ampoule. Donc bien vérifier le format avant d’acheter l’ampoule. E27 étant plus large que E14.








ampoule à vis E14 ou E27








douille à vis E14 ou E27



Le culot dit à baïonnette, également appelé B22 est de plus en plus rare mais sur certaines anciennes lampes vous pouvez encore en trouver. A savoir qu’il n’existe qu’un seul diamètre de culot. Pour la petite histoire, si en France nous préférons le culot à vis, en Angleterre c’est surtout le culot à baïonnette qui remporte les suffrages.


douille à baïonnette



ampoule à baïonnette



Et vous, avez-vous, chez vous, des lampes avec des ampoules à baïonnette ?


Voici d’autres références de culots et donc d’ampoules assez souvent utilisées :

· GU10 pour les spots LED / plafonnier

· G13 tube fluorescent appelé aussi « néon »

· GU5.3 et G12 ont besoin d’un transformateur pour transformer le 220v

en 12v ou 70v


Une fois que vous connaissez le composant de votre ampoule, la grosseur de son culot, votre parcours n’est pas fini….Il vous faut, maintenant, comprendre les indications inscrites sur les emballages….pour savoir quels critères seront à prendre en compte dans le choix de votre ampoule.


Alors là, je vous ai facilité la vie…exit les « amis » qui vous disent que si vous n’avez pas votre diplôme d’électricien et au moins 10 ans d’expérience, vous ne parviendrez jamais à comprendre les informations indiqués sur les emballages….suivez-moi, je vais tout vous dire…



Comment lire les étiquettes des ampoules ?


(source : www.énergie-environnement.ch)



Passons en revue les différentes informations indiquées sur l’emballage de votre ampoule.


Pas d’inquiétude, cliquez ici pour obtenir, au format PDF, les infos les plus importantes à connaitre et agarder dans son mobile...


Lm (Lumen) : le lumen mesure la quantité de lumière émise par l'ampoule, c’est-à-dire la lumière restituée. Cette unité de mesure remplace les Watts (w) qui était l’unité de mesure de la puissance électrique des ampoules incandescentes. Vous voyez régulièrement les deux indications sur les emballages d’ampoules pour faciliter le passage des anciennes ampoules aux nouvelles.


Sur cet exemple 15 watt (ancienne mesure) correspond à 65 w restituée avec une ampoule LED. Donc plus de lumière pour moins de consommation d’énergie


K (Température de couleur se mesure en Kelvin) : la température de couleur indique la teinte de la couleur diffusée. Il est important de choisir vos ampoules en fonction de vos besoins. Ces derniers sont différents dans chacune des pièces de votre habitation.


  • Teinte jaune / orange : lumière « blanc chaud » (entre 2 700 K et 3 500 K) qui procure un éclairage intimiste. C'est l’ampoule idéale pour créer une ambiance chaleureuse dans votre pièce à vivre (salon, salle à manger) ou dans les chambres.


  • Teinte blanche ivoire : une température d'environ 3 000 K. On reste sur une teinte chaude, avec une lumière légèrement plus blanche. Ce type d'ampoule sera appréciée dans la cuisine, dans la salle de bain mais aussi en extérieur. Par exemple pour créer une ambiance cosy autour de votre salon de jardin tout en fournissant un bon éclairage.


  • Teinte blanche : lumière « blanc neutre » (3 200 K à 5 000 K), elle se rapproche de la lumière du jour et apporte un bon confort visuel. Utilisations similaires à celles des ampoules blanc ivoire.


  • Teinte bleutée : lumière « blanc froid » ou blanc industriel (5 500 K à plus de 8 000 K). Elle est déconseillée dans les pièces à vivre. On l'utilisera plus volontiers dans les lieux de passage comme un couloir, des escaliers, le garage ou une cave très sombre. En extérieur, elle éclairera une allée par exemple.


Cd (candela) : le candela mesure l'intensité lumineuse perçue par l'œil humain. Elle se mesure en nm


La partie du spectre vert/jaune au centre de cette règle, est le maximum que peut supporter un œil humain soit 555 nm



IRC (Indice de rendu des couleurs) ou Ra : l’IRC mesure la possibilité que la lumière d’une ampoule rende la couleur réelle des objets. Pour information l’indice de la lumière du jour est compris entre 80 et 100.


Taille du culot (vu plus haut) : E27 ou E14


V (volt)/HZ (hertz) : Les volts servent à mesurer le "voltage" (la tension) d'un courant électrique. Les Hertz sont utilisés pour mesurer une fréquence...(Elle est équivalente à une oscillation par seconde)


La classe d’énergie : Les lampes se classent en catégorie :



· les lampes fluocompactes: catégorie A ou B ;

· les lampes halogènes en catégorie D ;

· les lampes à incandescence, en catégorie E ou F.


Savez-vous de quelle classe d’énergie sont vos ampoules ?


La durée de l’ampoule en nombre d’heures (h) : plus ce chiffre est élevé plus l’ampoule durera. Sachez également qu’une ampoule est utilisée en moyenne 1000 heures par an (environ 3 heures par jour).


OFF/ON : on trouve sur les emballages des ampoules 2 indications sous cette référence :


  • OFF/ON avec une indication de temps (exemple OFF/ON 0s) cela correspond au temps de chauffage pour que l’ampoule soit totalement allumée. Dans l’exemple ci-dessus, « 0 sec » indique que l’ampoule s’éclaire tout de suite à son maximum.

  • On trouve également une indication OFF/ON associé à un nombre élevé (exemple OFF/ON >4000) cela correspond au nombre de commutations (allumer/éteindre)


mA : L'ampère (symbole A) est l'unité de mesure du système international d'unités de l'intensité du courant électrique.


° (degré) : angle d’ouverture de la lumière. Par exemple pour un bureau privilégiez un angle de 35° à 45° alors que pour les pièces de vie on préférera 180°


Bon, je crois que j’en ai perdu quelques-uns et peut-être faites-vous partie de ceux qui se disent qu’effectivement il faut être diplômé en électricité pour maîtriser tout cela…


Rassurez-vous seuls certains pictogrammes sont indispensables pour choisir vos ampoules…



Cliquez ici pour recevoir, en format PDF, un récapitulatif simple, sous forme d'infographie, à conserver dans votre portable et à consulter dans votre magasin préféré lors de vos prochains achats d’ampoules



Et vous, comment vous en sortez vous avec les ampoules ?

Racontez-moi…. ici


A bientôt pour d’autres aventures de la planète lumière...


Nicole

Frenchupcycling

©2018 by frenchupcycling. Proudly created with Wix.com